MILF

MILF

COMMENTAIRES

J'ai jamais vu un film aussi nul. Vraiment.

Effectivement ça ne vole pas très haut, mais ça se regarde bien malgré tout. C'est distrayant ou au minimum ça occupe une soirée.

Sympa sans plus, mais c'est toujours avec plaisir que je retrouve Virginie Ledoyen.

Bourrés de clichés ! Faut pas s'attendre à quelque chose d'original. 2/5.

J'ai bien aimé, film drôle, léger et rafraichissant. Je ne comprends pas les critiques négatives. Ce film mériterait même d'avoir une suite. Dommage qu'il n'ai pas rencontré le succès qu'il mérite.

Nuuuuul ridicule gênant

film pornographique interdit aux moins de 16 ans

trice tess.

Mais pitié ce faux film avec des faux acteurs...

Pas terrible , mais j'ai vu bien pire en comédie fr ces dernières années 2/5 *

Ce film est une vraie réussite, je me suis régalé ,bravo a toute l'équipe du tournage et 2 fois bravo a Axelle Laffont qui m'a épaté !!!

Evidemment je ne regarderais jamais cette immondité cinématographique. Le titre suffit à vomir... Pourquoi Croze et Ledoyen finissent dans de tels navets ? Elle qui ont tourné avec les plus grands comme Chabrol ou Spielberg. Autant je suis pas surpris de Laffont qui a toujours été mauvaise et qui serait sûrement vendeuse de chaussures chez Eram sans son père, et même ça je pense qu'elle le ferait mal.
Où trouve-t-il l'argent pour faire ces innombrables daubes qui nous inondent ? et qui ne rapportent rien.

Je crois que c'est un film drame romantique.Je m'intéresse au film beaucoup.A ce que je vois,les acteurs sont formes à jouer le rôle.C'est vraiment génial.Il raconte une histoire sur 3 femmes qui ont l'âge 40+.
Mais,elles sont charmantes et courageuses.Je trouve le film intéressant et amusant.Je me sens bien !Dans ce film,le paysage est beau aussi.

il faut sauver le cinema francais !!!! HELP PLEAAAASEEE

À travers les retrouvailles de trois amies, Milf entre rapidement dans le vif du sujet en introduisant la rencontre entre ces femmes et trois prétendants qui vont rythmer leurs vacances entre flirts, sensualité et micro-péripéties superficielles ou prévisibles. Le premier souci, c’est qu’Axelle Laffont met en avant des personnages qu’elle ne creuse jamais et se contente en dernier recours à une allégorie fumeuse avec un pélican coincé dans la maison (*soupir*). L’une est une jeune veuve qui a du mal à s’en remettre, l’autre est aux prises avec un homme marié qui la balade et la dernière est une mère célibataire qui… bah… euh, c’est tout. Au contraire d’un chick-flick classique, Milf survole entièrement l’histoire de ses femmes dont l’esprit sera totalement accaparé par l’arrivée de trois jeunes hommes qui vont débarquer dans leurs parenthèses vacancières. Dès lors, entre séduction, flatteries et bronzage intensif, Milf se transforme en un récit creux nourrit uniquement par l’apparition de ces jeunes mâles et l’attirance qu’ils suscitent chez nos héroïnes. Il n’est plus question de les faire évoluer ou de creuser les liens d’amitié ni même les sujets qui ont amené les personnages à choisir ce lieu de vacances… Milf passe une bonne partie du film à contempler les romances croisées, de celle qui fonce les yeux fermés à celle(s) qui hésite(nt), avant de boucher ses bouts d’histoire avec des conclusions fastoches (oops, l’homme marié est un salaud… surprise !).
En fait, c’est assez rare de voir des personnages qui ont aussi peu de matière: Axelle Laffont pose ces femmes creuses devant la caméra et se contente de les animer sans avoir réellement réfléchi à ce qu’elles étaient (ou plutôt qui). Là où les comédies girly (n’ayons pas peur des mots) puisent dans les faiblesses de ses personnages pour les aider à se relever ou se réaliser (comme le récent et mignonnet Larguées, tout aussi facile mais bien plus fun), Milf est d’une platitude effarante à peine relevée par son ton décomplexé et ensoleillé.

Avis complet : https://dunnozmovie.com/201...

Pour une fois qu'on nous propose autre chose que des films de flingues avec des actions pas réaliste, des courses de voitures ridicule et des Super Héros (et autres Star Wars) sa fait du bien.

Par contre si dans le films c'était trois hommes de 40 ans avec des filles de 18/20 ans je vois déjà les remarques négatives qui insultes les hommes de pervers...

Mais quand il s'agit de Cougars ou de MILF personne ne va osé dire du mal des femmes.

Le sujet est léger, d'actualité et s'inscrit bien dans l'élan du respect des femmes, initié il y a quelques mois. C'est important d'avoir l'esprit ouvert et d'accepter cette nouvelle donne pour apprécier MILF. Le sujet est remarquablement bien traité : beaucoup de finesse dans le scénario, de justesse dans les personnages et leurs interactions. Les acteurs portent bien leurs rôles, la bande son est pertinente, les plans s'enchainent harmonieusement, la tonalité est sensuelle et douce, et la tornade Axelle Laffont pourrait bien être capable d'émouvoir les plus sensibles ;)

Misère , misère ...

Archi nul ! Faire du cinéma c'est un vrai métier et ici à part Ledoyen personne n'est pro. les acteurs masculins sont médiocres mais Axelle préfèrent les muscles au talent.
Mais bon Laffont pour l'avoir croisé plusieurs fois dans un fameux club de saint germain des pres, les mecs elle va les chercher et non l'inverse.... Il aurait fallu assumer pleinement ce coté cougar plutôt que de se cacher derriere un pseudo féminisme hypocrite.

Mouais, encore une daube/navet ... Cette A.L m'insupporte !!!!

Epidermique !!!

vu ce matin 4 dans la salle pour cette histoire assez simple
finalement. rien de bien folichon mais heureux de retrouver
Virginie Ledoyen une bien belle actrice.

je matterai sans doute un jour pour Virginie Ledoyen,mais sinon ça sent le film bien pourri ^^

Mes + & Mes - du film "MILF".

Mes + :
- Quelques gags marrants (le meilleur est dans la BA, celui avec la police).
- Pour les gars comme moi, il y a de quoi se rincer l'œil, et je ne parle pas des femmes ;)

Mes - :
- Une "comédie" niveau téléfilm ou le temps passe lentement, trop lentement.

Ma note : 1,5/5 (merci les beaux gosses).

Lamentable de gâcher un budget pour faire ce film! On dirait une prod destinée à des desperate housewives, des riches bobos décidément très malheureuses et qui ont à tuer le temps. L'attitude des jeunes hommes est très très loin de ce qui est la vie, ils sont juste en train de faire ça car c'est filmé et pour les besoins du tournage.Virginie Ledoyen a joué des rôles si fins, de femme qui réussit, séduit et se montre en modèle, c'est juste un divertissement là.... invraisemblable.en fait, Florence Thomassin est juste trop risible et son pantalon, l'accessoire qui va bien avec le titre. déjà choix vulgaire et ensuite, les pré ado en train de dire ça, dans la rue, à des inconnus ou dans les transports, qu'ils commencent d'abord à avoir des copines de leur âge, de leur rang, celles qui ne les calculent même pas avant de faire les mains pour parler et ensuite, ce sont juste des petits joueurs et ils sont que sur du faux, de l'image comme ça, du vernis à enduire. On espère qu'elle a dégommé le mur car ça un jardin c'est majestueux pour faire un déjeuner dehors quand il fait bon.

comment payer sa place pour aller voir un film qui ressemble à un téléfilm digne d'un 21 heure sur tf1.
A ressembler à un mauvais épisode de camping paradis ,gags prévisibles scénario inintéressant jeu des acteurs incipide
Dans la droite ligne de la médiocrité d'ensemble des comédies françaises Celles-ci ne relève absolument pas le niveau plus que bas.

Gilf plutot ouais...

On peut imaginer deux secondes un film au postulat inverse ? Juste pour rire ?

On peut être fier de notre cinema Français qui n'hésite pas s'emparer a bras le corps et a traiter des sujets complexes et structurants de notre société... Cela montre l'étendu de la palette et le courage de notre cinema.
Espérons que nos enfants auront le droit a une diffusion de ce film sur les chaines du services publique a heures de grandes ecoutes, ainsi ils pourront s'instruire sur un des phénomènes les plus important et structurant de notre société, vivement ! Ca ne pourra que les tirer par le haut et contrer la baisse de QI que nos scientifiques observent régulièrement chez les jeunes générations

Loading...