Mystère à Saint-Tropez

Mystère à Saint-Tropez

COMMENTAIRES

J'en peux plus de voir Clavier et son jeu qui n'a pas évolué depuis l'opération Corned Beef. Le catalogue d'acteurs français est si limité que ça ou le script était tellement nul que personne d'autre n'a voulu s'y risquer ? Oo

mais qui paye pour voir ça ?

☆☆☆☆ Un mauvais vaudeville affadi par des personnages caricaturés et la banalité aberrante des dialogues.

Été 1970 à Saint Tropez, un mystérieux corbeau adresse des lettres de
menace à l’épouse d’un milliardaire. En échappant de peu à une
tentative de meurtre déguisée en accident de la route, ils décident de
faire jouer leurs contacts et notamment un certain Jacques Chirac. Ce
dernier fait dépêcher via le Quai des Orfèvres, un de leurs agents pour
tenter d’élucider le mystère. Sauf que manque de chance, en plein mois
d’août, tous les inspecteurs sont en vacances, il ne reste plus que le
commissaire Boulin, ventripotent, gaffeur & incompétent.

Avec un scénario rédigé (entre-autres) par Jean-Marie Poiré &
Christian Clavier, il y avait la possibilité reconnaissons-le, de se
fendre la poire. En effet, le premier a dirigé le second dans bon nombre
de comédies désopilantes, notamment L'Opération corned-beef (1991), Les
Visiteurs (1993) ou encore Les Anges gardiens (1995). Avec un tel
pédigré, on était en mesure de s’attendre à une bonne partie de
rigolade, surtout que le casting est loin d’être désagréable.

L’ennui… c’est qu’il n’en sera absolument rien puisqu’à la réalisation, on retrouve le
tâcheron Nicolas Benamou dont la filmo enchaîne les comédies grand
public toutes plus fades les unes que les autres, aussi bien De l'huile sur le feu
(2011) que des cartons au box-office tels que Babysitting 1 & 2
(2013/2015) ou la dernière en date et passée inaperçue en salle : À fond (2016).

Mystère à Saint-Tropez (2021) montre rapidement ses faiblesses en se
complaisant à n’être qu’un mauvais vaudeville, une version gênante de
Mort sur le Nil, dénuée de talent et portée par des dialogues tous plus
navrants les uns que les autres. Ce qui est alarmant, c’est de constater
dès les cinq premières minutes du film, son absence totale d’intérêt,
plombé tout au long par une accumulation indigeste de blagues vaseuses
digne d’une comédie pour préados. Les running-gag s’enchaînent sans réel
conviction (la pseudo blague sur le nom du commissaire que personne ne
parvient à retenir), mais la palme revient à Christian Clavier engoncé
dans son costume de Boulin gaffeur invétéré (entre l’huile de vidange,
le vomit, l’huile d’olive et j’en passe…).

Des personnages caricaturés à outrance en passant par la banalité
aberrante des dialogues, on peine réellement à comprendre un tel
naufrage estival, d’autant plus qu’aux côtés de Poiré & Clavier, on
retrouve aussi Jean-François Halin en tant que co-scénariste, à qui l’on
doit tout de même (excusez du peu) les deux OSS 117 (2006/2008)
d'Hazanavicius. Il ne faudra pas non plus s’attendre à des miracles de
la part de Benamou, la réalisation peu inspirée et les décors (!)
n’aident en rien à sauver le film du naufrage. On imagine aisément que
les ¾ du budget sont partis dans le cachet des acteurs et c’est fort
regrettable. Peut-être aurait-on pu éviter les gros problèmes de raccord
entre le tournage dans le Sud et celui en studio avec des décors et un
éclairage foirés.

Affligeant & consternant du début à la fin, les acteurs de
premier rang cabotinent quand ceux du second plan surjouent entre les
accents forcés et des accoutrements qui laissent perplexe. Entre le
comique de répétition, la paresse au niveau de l’écriture et les
interprétations catastrophiques, on peine à comprendre comment de nos
jours, ils peuvent encore se permettre de nous sortir ce genre de daube.

Même BOLLYWOOD est largement supérieur à notre " ex cinéma français !!!

Christian Clavier n'est pas Peter Sellers, et même avec toute l'indulgence du monde, aucun spectateur respectant un minimum le cinéma ne peut valider un tel film.
💗🖤🖤🖤🖤

poelvoorde et clavier sur le papier ça a l'air alléchant mais la BA ne laisse aucun doute sur la qualité du film

pour les gags poussés la truelle the winner is mystère à ST TROP
qui a pu pondre un truc comme ça ????
il n'y a rien de limpide c 'est grossier, mal fait, enfantin de l' humour bien gras qui avait petit à petit disparu mais avec cette daube il revient en force
en espérant que ça soit un gros échec commercial pour que ça leurs servent de leçon

Nos pauvres impôts jetés par la fenêtre 😭

La B.A est à elle seule une belle misère ! Nullissime !

j'adore rire et j'adore les comédies mais honnêtement y a rien de drôle là !!!!
y a pas une once de fibre comique, c'est plat, vulgaire reste les belles voitures des années 70 et cette maison qui est magnifique.

Rien qu'à voir le titre, les photos, la bande annonce, j'ai direct senti que c'est une bouse....

Vu ce soir. J’y ai cru mais c’est malheureusement une belle déception.

La direction artistique s’est donnée les moyens de son ambition : les décors et costumes sont splendides, la musique est sympathique. Les acteurs, pour beaucoup à contre emploi dans des rôles originaux, sont très bien dirigés...

Mais voilà... Il manque quelque chose de crucial dans cette « comédie ». De l’humour. Le comique vole vraiment trop bas. Sans exagérer, les blagues autour de la maladresse du personnage de Christian Clavier forment à elles seules 70% des blagues du film. Il renverse des plateaux, vomit parce qu’il a trop mangé ou casse des meubles. Oui, on racle très bas le burlesque bas du plafond. Je n’ai rigolé à aucun moment. Et je ne parle même pas de la résolution de l’enquête, expédiée en 2 minutes chrono et téléphonée.

Le film reste plutôt divertissant, on ne s’ennuie pas vraiment mais il y avait matière à faire un film excellent avec une direction artistique aussi qualitative et un sujet aussi malléable. 3/5 en étant indulgent...

Affligeant, comment peut on payer des acteurs pour ce genre de film !!!!

vu ce soir et belle surprise, je m'attendais à une comédie ratée et on a plutot un hommage à peine déguisée à Blake Edwards.. Certaines scènes sont très réussies.. Comme quoi en France, on sait faire de bonns comédies familiales..

Rien que pour le casting, j'irais jeter un coup d'oeil un de ces quatre.

Toute la section commentaires est venue tirer gratuitement à vue sur le film on dirait...

Pour une comédie française, la direction artistique 60s a l'air plutôt chouette et le scénario est co-écrit par Jean-François Hallin, auteur de Au service de la France et OSS 117. Attendons de voir le résultat avant de critiquer pour critiquer :)

Comment ça à l'air méga naze, il manque plus que Lagaf dans le casting, ils savent plus faire des films comiques avec des scènes et des répliques un minimum recherchées, maintenant c'est tarte à la crème, ils nous prennent vraiment pour des neuneux fans de téléréalité ! Pitoyable...

Je rigolerais si ce genre d'horreur n'était pas payé avec nos impôts.

Et après on s'étonne que le cinéma français n'est pas autant valorisé et apprécié à l'extérieur

studio canal ! oui très représentant, un casting d'acteur vieillissant qui viennent uniquement prendre l'oseille ! et dire qu'il y a des gosses qui meurent de faim

Première daube Française de l'année au ciné ?

Entendu la promo dans une émission de radio. Poelvoorde en a fait des caisses et semblait sous euphorisants pour arriver à défendre le produit... ça ne met pas en confiance pour payer une place de ciné.

Ça fait style et l'époque de la panthère rose des années 60. A voir

Tragiques ces 2 Bande annonce qui veulent faire du blake edwards et du OSS mais la musique suffira pas … les gags avec le râteau et le type qui vomit son petit dej on est en terrain miné voire minable …. Poubelle

misère ...

Loading...