Stillwater

Stillwater

COMMENTAIRES

J'étais un peu tiédi par les critiques assez mitigées, déplorant un faux rythme, ou un mélange des styles pas toujours habile.
Et bien à rebours de ces critiques, j'ai vraiment adoré.

J'ai aimé justement ce rythme assez lent, et surtout ce mélange des genres. Un soupçon de policier, un peu de romance, un peu de drame social...
A mes yeux l'équilibre est bon, et cette formule, à cheval entre un naturalisme "à la française" et une forme plus classique "à l'américaine" fonctionne très bien.
C'est novateur, et clairement on aurait tort de trop déplorer ce type de démarche, de la part du cinéma US. Ça fait du bien, de sortir des sentiers battus.

En prime, Marseille (ma ville...) est filmée de façon adroite : ni cliché, ni carte postale, ni belle ni moche.
Et Matt Damon, minéral et buté, est excellent.

Un bon film, vraiment.

Un pur drame avec en fil rouge la volonté de justice mais une caméra qui s'attarde (parfois longuement) sur nombre de sujets annexes pour donner de l'épaisseur au film et sortir des habituels sentiers battus du genre. Une image de la ville qui n'en fait pas forcément l'éloge, idem pour la justice. Les meurtrissures de chacun, leurs vécus, assombrissent encore plus l'ensemble, jusqu'à la fin. Des interprétations qui se veulent convaincantes mais peinent (pour ma part) à l'être, des longueurs assez inutiles et des sujets abordés sans être exploités, donnent un résultat de "trop peu" et plutôt morne au final. 3/5 !

Une histoire touchante, une belle carte postale de Marseille, le film monte tout en puissance lors de la deuxième partie, 4 étoiles.

Le film sortira en blu-ray le 26 janvier

Il y avait longtemps que je n’étais pas sorti d’une salle de cinéma avant la fin. J’ai tenu une heure. Un ramassis de clichés bof bof bof

Un film très bien réalisé.
Une relation père-fille très bien développée, l'amour du père prêt à tout pour sa fille est très poignant.
Toutefois certaines scènes ne servent pas beaucoup au développement du film : longueurs, scènes parfois sorties du contexte.
L'évolution du personnage de Matt Damon est bien tournée. Il n'y a pas de fausses notes, rien qui ne semble faux.
Les clichés et les préjugés sont mis en dérision : la prière avant le repas, l'élection de Trump...etc
C'est deux mondes différents qui se rencontrent : l'un épanoui (le personnage de Camille Cottin) et l'autre renfermé (Le personnage de Matt Damon), deux personnages qui vont se rencontrer et s'entraider.
Ce film montre bien les relations des personnages les uns avec les autres, on observe leur évolution, on les suit au fur et à mesure de leur histoire.
Pour finir, ce film est très bien construit et très bien travaillé sans jamais tomber dans des clichés sans intérêt.
Je le recommande !

Contrairement à nos habitudes, nous avons vu ce film en version française (parce que nous avons emmené un enfant de 11 ans, un vrai marseillais d'ailleurs). Ceci pourrait expliquer la petite déception que nous avons ressentie, due aussi aux longueurs, la première partie pourrait être raccourcie.
Le début donne le thème : le dépaysement. Non seulement géographique, linguistique et culturel, mais aussi du fait que tous les autres personnages importants sont des femmes.
Matt Damon est parfait dans le rôle du "plouc" venu d'une Amérique profonde. Sa vie et sa maison en Oklahoma ne font pas rêver. C'est un être renfermé, marqué par la vie, un parfait anti-héros. La rencontre entre lui et Marseille ne peut qu’être violente et compliquée. C'est un choc culturel avec des clichés et des préjugés, l'américain qui est censé avoir voté pour Trump et la française qui vit une vie libre. Il y a la barrière de la langue (d'où l'interêt de voir ce film en VO) et une ville particulière. Marseille apparaît avec ses multiples facettes, l’OM et l'ambiance du stade Vélodrome mais aussi les calanques, une ville multiculturelle avec le problème des quartiers nord. C'est un peu facile, même si cela correspond à la réalité, nous confirmons.
Camille Cottin, elle aussi parfaite, incarne une jeune femme à l'opposé du personnage joué par Matt Damon, très gaie, optimiste et plutôt intellectuelle. Elle réussit à le sortir de sa réserve. La petite Lilou Siauvaud s’affirme comme une vraie pro. C'est avec elles que les scènes sont les plus touchantes. Il a trouvé de l'affection et commence à avoir un semblant de vie de famille.
Bien sûr, il y a des rebondissements, mais pas si inattendus que ça. Ce n'est pas un thriller. L'intérêt du film se situe plutôt dans la confrontation entre deux mondes et les portraits des personnages, réussis grâce aux formidables acteurs. Mais, à notre avis, il reste inférieur à Spotlight du même metteur en scène. Nous ne sommes pas si enthousiastes que ça !

★★★☆ Le film a le c*l entre deux chaises, naviguant entre différents registres et approches.

Regardable... Mais assez longuet.

je pensais mieux, ensuite, j'ai entendu ce fait divers, une qui a assassiné sa colocataire et ensuite, jf cherche appartement ou autre.

Stillwater
et ça traduit aussi comme souvent, le puritanisme américain, que ça se passe ici ou ailleurs, de vouloir faire des choses par soi-même ou se faire justice, dans les films, ça glisse comme l"eau sur les plumes d'un canard.
Il la joue finaude, si l'enfant de 8-9 ans a déjà tout compris, les autres vont aussi s'aligner.
Au mieux, ça ne dure qu'un temps, Abigial est très pro

Pas déplaisant mais...dommage je m'attendais à tellement mieux!!! C'est poussif et parfois très long. Et puis Moussa Maaskri quoi...j'avais pas vu le casting avant d'aller voir le film mais, à part Bac Nord dernièrement, il n'y a pas un film se déroulant à Marseille dans lequel on ne le voit pas, c'est fatiguant...
Bref, pas mal : 3/5 pour moi. Je voulais le voir, je l'ai vu, mais je ne le reverrai pas.

Cet ennui mortel, quoi...

Mélancolique, envoutant, passionnant! Une triste et belle histoire. Je regrette de l'avoir vu en VF. C'est une hérésie pour ce genre de film qui rencontre une rencontre comme celle ci!

Bon film, un mélange de culture américaine et française.
A voir surtout en VO.
La ville de Marseille est un +

Très bon film, Matt Damon joue très bien mais c'est plus la petite gamine Maya qui est excellente dans son rôle, elle ira loin j'en suis sûr ! 4/5

Matt Damon a Marseille ? Je me suis empressée de voir ce film. J'ai très vite déchanté. C'est long long long, mou, il ne se passe rien. Une vraie purge.

Un gros bof, vu en VF sa doit pas aider. Matt Damon s en sors dans son rôle mais c'est quand même long. Je suis jamais rentré totalement dedans. 2.5/5

J'ai adoré ce film ! Par contre je ne sais pas que qu'il donne en VF, mais ça doit être une purge. On perd tout l’intérêt de la barrière de la langue et de l'alternance des dialogues anglais/français, notamment pour les très belles scènes entre Bill et Maya.
J'ai même eu de la peine quand Matt Damon recherche un personnage et que personne ne veut l'aider et le pauvre ne parle pas français, il était complètement perdu !

D'une nullité incroyable ! Moi américain et je suis le meilleurs du monde, l'histoire c'est du réchauffer passez votre chemin ! Acteur fini depuis longtemps le pauvre !

Curieux de le voir

j'ai vu le film qu'en vf (il n'y avait que ça) ce qui le décrédibilise v u que le personnage que joue Matt Damon parle un français parfait avec accent , ils auraient du faire comme dans "fantic" avec Harrisson Ford ne pas doubler Matt Damon pour ressentir la barrière de la langue (ou lui donner un accent américain)!

Je trouve qu'il y a une incohérence dans le film, si la fille a demandé à ce Akim de s'occuper de sa copine en échange d'un collier, pourquoi persister à retrouver ce fameux Akim qui dira à la police que c'est Allison qui lui a demandé de faire ça! Même sans preuve il pourra se défendre en parlant du collier Stillwater, et cela ne fera qu'appuyer la détention d'Allison en prison! Enfin bref ya juste ça que j'ai pas trop compris mais sinon bon film pour passer le temps en confinement!

Vu en VO.
J'ai beaucoup aimé le réalisme des scènes, jusque dans les détails.

Frivolité : Matt Damon a sûrement dû être surpris pour la scène où il nage dans les calanques car l'eau y est hyper froide contrairement à ce que le paysage extérieur pourrait laisser croire. ;-)

Un film tellement beau à plein de niveaux que je l'ai vu 2 jours de suite. Couleurs magnifiques, des contrastes dans les scènes et les images, de la diversité aussi dans le rythme, dans les personnages, un dialogue très juste, des jeux d'acteurs énormes, j'en suis pas encore revenue. Je pense que c'était le casting parfait. Camille Cottin explose d'authenticité et forme l'un des 2 gros piliers du film avec Matt Damon. On passe de la sensibilité à la vengeance sans que ce soit le bazar. J'ai pas trop apprécié Abigail Breslin dans ce rôle, ça sonne un peu faux, je vois pas ce qu'elle fait là.

Très belle idée d'avoir mêlé la déchéance, la violence, le méfiance, à la douceur, la bienveillance, sans jugements car tout le monde y passe (l'alcool, la banlieue, l'altruisme, l'homosexualité, le mensonge...). Un film, pour moi, énorme.

Loading...